Zeroshell une distribution linux pour le réseau

Zeroshell est une distribution Linux pour les serveurs et les systèmes embarqués visant à fournir des services réseau, principalement pour un réseau local. Il est disponible sous forme de Live CD, une image “Compact Flash”, VMWARE … et vous pouvez configurer et administrer à l’aide de votre navigateur web.Zeroshell propose un routeur statique et un routeur NAT pour utiliser les adresses IP privée masquée.

Il y a entre autre le protocole de routage RIPV2,firewall, VNP LAN-to-LAN et Host-to-LAN, en tout cas c’est une distribution à tester pour ceux qui s’y connaissent déjà un peu en réseaux voir pour les néophytes en soif d’apprentissage.

à voir sur le site de Zeroshell

netbalancer Zeroshell une distribution linux pour le réseau

Utiliser 100 % de bande passante sur windows

Utiliser 100 % de la bande passante réseau sous Windows XP Pro

Windows XP Professionnel est livré avec un nouveau service appelé QoS qui signifie Qualité de Service. Ce service est activé par défaut et s’alloue 20% de la bande passante réseau. Bien que ce service puisse être utile dans les grands réseaux d’entreprise il n’a que très peu d’intérêt pour les réseaux domestiques, de ce fait, il serait judicieux de le désactiver. Bizarrement, lorsqu’on décoche le Planificateur de paquet QoS dans les propriétés réseaux cela ne suffit pas et d’ailleurs il ne faut surtout pas le décocher pour le désactiver!

Voici comment faire pour le désactiver complètement et profiter pleinement de votre bande passante :

Connectez vous en tant qu’administrateur (ou bien avec un compte ayant les privilèges administrateur)

Cliquez sur « Démarrer« , « Exécuter… » puis tapez « gpedit.msc » et cliquez sur « OK« .

Cette commande exécutera l’éditeur de stratégie de groupe locale, une fois chargé rendez-vous sur l’entrée suivante :
Stratégie Ordinateur local \ Configuration ordinateur \ Modèles d’administration \ Réseau \ Planificateur de paquet QoS

Sur la fenêtre de droite, double-cliquez sur : « Limiter la bande passante réservable« , vous remarquerez que la valeur par défaut est : « Non configuré« , ce qui signifie que 20% de la bande passante totale est réservée au service QoS.

Sélectionnez : « Activé » puis entrez la valeur « 0 » dans le champs : Limite de bande passante (%), enfin, cliquez sur OK pour valider les changements (redémarrage de l’ordinateur non nécessaire).

Attention cette astuce ne fonctionne que sur windows xp pro, les Vista et Seven

C’est quoi le a,b,g,n après le 802.11 dans le wifi ?

On vois souvent dans nos périphériques wifi un a,b,g ou n … Il faut d’abord savoir que le 802.11 correspond à une norme technologique de transmission sans fil, utilisée par le WI-FI, qui permet de faire communiquer différents appareil informatique (ordinateurs,assistant personnel,smart-phone,modem-routeur….)

La norme est constitué de plusieurs standard qui se distinguent par leurs radio-fréquences d’émission,leurs portée et leurs débits. Ce sont ces caractéristique que signifies les lettres ajoutée après le 802.11. L’organisme officiel de normalisation IEEE (Institute of Electrical and Electronic Engineers) à ce jour, a quasiment couvert l’ensemble des lettres de l’alphabet. Mais seules les lettres a,b,g et n désignent les standards susceptibles d’intéresser le grand public, les autres étant destinées aux constructeurs donc pas pour nous :mrgreen:

Contrairement à toute attente ,la première extension de la  norme 802.11 n’est pas la 802.11a mais la 802.11b crée en 1999. Celle-ci qui utilise la radio-fréquence de 2,4 Ghz, et offre une portée assez importante de 30 à 100 m, voir parfois 400 m selon le matériel utilisé et son environnement. Son débit théorique est de 11 Mbit/s mais qui est souvent plus dans les 3 à 4 Mbit/s. Dans la foulée, l’IEEE a créé l’extension 802.11a de faible portée,une trentaine de mètre, ce standard a pulvérisé son prédécesseur pour atteindre les 54 Mbit/s, sur la radio-fréquence de 5 Ghz.( C’est pour cela que parfois on vois qu’on a une connexion de 54 Mbits/s)

Il faudra attendre la 802.11g en 2002 – 2003 pour bénéficier à la fois du débit de la version A et la portée de la version B.

Des performances ont encore améliorées lors de la mise au poin du standard 802.11n validé en 2009, il permet un débit théorique allant jusqu’a 270 Mbit.s,voir 300 Mbit/s et utilise les deux radiofréquences (2,4 Ghz et 5 Ghz). Il n’existe pour l’heure aucun prétendant à sa succession