Jeudis du Libre à Mons : Joomla!

 

Ce jeudi 20 octobre 2011 à 19 h se déroulera la deuxième séance montoise des Jeudis du Libre de Belgique.

Le sujet de cette séance : « Joomla! ».

Thématique : Web.

Public : tout public.

Animateur conférencier : Gaëtan Naizy de HECFHISIMs (Haute École de la Communauté française en Hainaut – Institut Supérieur Industriel à Mons).

Lieu de cette séance : Université de Mons, Faculté Polytechnique, boulevard Dolez 31, salle Académique (cf. ce plan sur le site de l’UMONS).

Description: un site Web de qualité en moins de 2 heures, mission impossible ? Pas pour les Jeudis du Libre ! Notre mission : créer un site Web ayant les fonctionnalités les plus usuelles. Pour ce faire, nous allons utiliser notre arme secrète : Joomla!.

Fonctionnalités qui seront abordées : installation, droits d’accès, liste de diffusion, flux RSS, articles, menus…

La participation sera gratuite et ne nécessitera que votre inscription nominative, de préférence préalable, ou à l’entrée de la séance. Merci d’indiquer votre intention (même incertaine) à l’adresse jeudisdulibre@loligrub.be.

Cette séance sera suivie d’un verre de l’amitié offert par la Faculté Polytechnique de l’UMONS (le tout sera terminé à 22 h).

Si vous êtes intéressé(e) par ce cycle mensuel, n’hésitez pas à consulter l’agenda et à vous inscrire sur la liste de diffusion, afin de recevoir systématiquement les annonces, ou à nous contacter à l’adresse jeudisdulibre@loligrub.be.

Pour rappel, les Jeudis du Libre se veulent des rencontres autour de thématiques des logiciels libres. Les rencontres montoises se déroulent chaque troisième jeudi du mois, et sont organisées dans des locaux et en collaboration avec des hautes écoles et facultés universitaires du Pôle Hainuyer d’enseignement supérieur, impliquées dans les formations d’informaticiens (UMONS, HECFH et Condorcet), et avec le concours de l’A.S.B.L. LoLiGrUB, active dans la promotion des logiciels libres.

Pour ceux qui n’ont pu être présents lors de la première séance dédiée à « la valorisation des logiciels libres en entreprise », ou pour ceux qui souhaitent la revoir, le fichier PDF et des vidéos sont disponibles (librement) en téléchargement, via les liens annoncés à la page suivante :
Les Jeudis du Libre de Belgique .

Ubuntu 10.10 + une webcam + un plan dur = commande mutlipoint

Depuis 2009, l’ENAC (École Nationale de l’Aviation Civile) propose un patch pour le noyaux Linux (kernel >=2.6.30) permettant la gestion des écrans multipoint.

Aujourd’hui l’ENAC va plus loin en proposant un utilitaire nommé tuiototouch permettant la commande à distance du PC à partir d’un plan dur et d’une simple webcam.

Une vidéo de démonstration permet de le voir à l’œuvre : Impressionnant !!!

Le cycle de développement d’ubuntu revu pour les futures versions

La distribution Linux Ubuntu pourrait voir son cycle de développement revu juste après la sortie de la future version « Oneiric Ocelot » (alias Ubuntu
11.10). A compter de cette date, Ubuntu pourrait envisager d’adopter un cycle de sortie mensuel, sous l’impulsion de Scott James Remnant, membre du conseil technique d’Ubuntu.

Les raisons de cet éventuel changement sont principalement :

  •  cadence : Accélérer le cycle de développement afin que les développeurs puissent travailler le plus rapidement possible à la future version.
  •  chaos : Le cycle actuel de développement « casse » la mise au point des logiciels. Les développeurs se hâtent de libérer leur produit en vue de la sortie de la future version, alors qu’avec un cycle plus régulier ils avanceraient à leur rythme.
  •  conséquence : La plupart des versions Ubuntu sont instables
  •  complaisance : L’existence de version Long Term Support (LTS) est censé palier le problème d’instabilité. Mais opter pour une version LTS a pour effet d’avoir des logiciels qui ne sont plus à jour. Le cycle initial a été mis en place pour améliorer la communication à chaque sortie d’une nouvelle version et ce en dépit de la qualité de ce système GNU/Linux.

L’argumentaire complet est disponible (en anglais) sur le blog de Scott James Remnant.

source

Problème de synchronisation de l’heure Windows, Ubuntu

Si vous travaillez avec Windows et Ubuntu dans votre PC alors vous avez peut-être un problème avec la synchronisation de l’heure sous Windows, vous perdez deux heures en été et une heure en hiver.

Voici comment y remédier;

Démarrez  Ubuntu, ouvrez la console et écrivez ceci

sudo gedit /etc/default/rcS

ENTER

Entrez votre mot de passe puis ENTER

Et vous recevez cette fenêtre fig n° 1, dirigez-vous ver la ligne de configuration  UTC=yes

et éditez le yes par UTC=no comme à la fig n° 2 puis cliquez sur enregistrer, redémarrez Ubuntu et le tour est joué

vous n’aurez plus de problème avec l’heure sur windows.

En faite Ubuntu se synchronise sur l’heure UTC (Temps Universel Coordonné)
change l’heure du bios (– 1 heure en hiver) et (– 2 heures en été) et affiche à l’écran l’heure par exemple (Paris Bruxelles) qui est +1 ou +2.
Quand vous démarrez votre Windows celui ci va indiquer l’heure du bios et vous indiquera la perte de une ou deux heures voila.

Une pétition contre le verrouillage des bootloaders des terminaux HTC

Un petit article que je fais passer, une pétition qui mérite d’être signée 😉

 

De plus en plus de terminaux HTC ont leur bootloader verrouillé. Ce changement de cap dans la politique du constructeur déplait, au point qu’une pétition vient d’être mise en place.

HTC a soutenu Android, dès les premières versions du système. Sa politique d’ouverture totale des terminaux a donné une très bonne image du constructeur auprès des fans d’Android. Jusqu’à présent, des sociétés comme Sony Ericsson et Motorola verrouillaient leur bootloader, ce qui leur conféraient une mauvaise image. Les produits étaient bons, mais entachés par ce point. Au premier abord, on peut se dire que le grand public ne trouve pas d’intérêt à « trafiquer » son terminal. En revanche, ce sont souvent auprès des geeks, que les Madame Michu demandent des conseils.

En 2011, on assiste à un revirement de situation. Sony Ericsson propose de déverrouiller les bootloaders (et même de les rebloquer). Motorola y songe très sérieusement pour ses terminaux de la fin de l’année. Mais c’est du côté de HTC que des changements ont eu lieu, puisque des terminaux comme l’Incredible S ou le tout nouveau (du moins quand il sortira) Sensation ont leur bootloader verrouillé. Cela n’empêche pas de faire des modifications sur le téléphone, mais bride certaines optimisations.

Certains répondront que le xtc-clip existe également, mais ce produit coûte dans les 120€. Il est possible de demander à certaines boutiques un déverrouillage, qui sera généralement facturé vers les 10€. Or, un « vrai » déverrouillage devrait se faire de manière logicielle, afin que n’importe qui puisse le faire. De plus, ce n’est pas parce que certains terminaux sont débloqués via le xtc-clip, qu’il y aura forcément des optimisations. En effet, le parc de terminaux avec cette propriété étant très faible, les hackers réfléchiront à deux fois avant de s’aventurer dans le développement.

C’est pour cela qu’une pétition vient d’être mis en place. Elle recueille pour l’instant plus de 1000 signatures, mais il en faut beaucoup plus pour que HTC daigne prendre cette demande en considération. Si Motorola a changé de politique, c’est bien grâce aux actions répétées et nombreuses des utilisateurs.

Pour cela signez la pétition sur ce lien. Si vous ne possédez pas de terminal HTC, cela ne vous empêche pas pour autant d’y participer. Par ailleurs, n’hésitez pas à faire passer autour de vous l’adresse, afin qu’elle puisse prendre de l’ampleur.

Via FrAndroid

Comment hacker un réseau wifi avec Android

Depuis quelque jour, le logiciel Penetrate fais parler de lui, non ce n’est pas une application qui t’affiche des images de pr0n :mrgreen: Mais qui permets d’entrer dans des réseaux wifi… Attention à vos réseaux wifi haha 😉 Mais vous vous dite que déjà sur un ordinateur sa va prendre une plombe ! Mais sur un téléphone mobile on sera mort bien avant de l’avoir trouvé ?  Penetrate prend de base plusieurs routeurs comme :

– Thomson-based routers*: Thomson, Infinitum, BBox, DMax, Orange, SpeedTouch, BigPond, O2Wireless, Otenet
– Pirelli Discus
– Eircom
– DLink
– Verizon FiOS (only some routers)
– Fastweb (Pirelli & Telsey)
– Jazztel_XXXX and WLAN_XXXX

 

 

Page du Market pour télécharger Penetrate

 

 

 

qrcode

Ubuntu 10.10 : Comment corriger l’erreur « Modprobe » au démarage

Vous avez installé Ubuntu 10.10, et lors du démarrage vous avez un joli message :

Modprobe FATAL: Could not load /lib/modules/2.6.35-22-generic/modules.dep: No such file or directory

Cela vous allonge votre démarrage de plusieurs précieuse seconde, sans cela votre vie geek basculerais ? :mrgreen:

Voici ce qu’il faut faire pour fixer ce bug :

1) Ouvrez le terminal et copier ce code, entrez votre mot de passe root lorsqu’il est requis.

sudo cp /etc/initramfs-tools/initramfs.conf /etc/initramfs-tools/initramfs.conf.backup

 

2) Nous allons maintenant modifier le fichier initramfs.conf :

gksudo gedit /etc/initramfs-tools/initramfs.conf

 

Une fois ouvert chercher la ligne :

MODULES=most

 

Et remplacez la par :

MODULES=deb

 

Appuyez sur le bouton enregistrer et fermer l’éditeur texte.

 

3) Maintenant il faut réinstaller initramfs-tools

sudo apt-get install --reinstall initramfs-tools

 

4) Fermez le terminal et redémarrer l’ordinateur 😉

 

En cas de problème : il faut restaurer le fichier modifier pour cela vous pouvez lancer le mode rescue au démarrage d’ubuntu

sudo mv /etc/initramfs-tools/initramfs.conf.backup /etc/initramfs-tools/initramfs.conf


Créer un serveur Counter Strike Condition Zero sous Linux : Debian

Cela fais déjà un petit temps que je désirais faire un article pour aider les néophytes à l’installation d’un serveur de jeu steam Condition Zero, surtout pour ceux qui ont loué un serveur dédié sous Debian.

Commençons, ce que l’on va faire c’est créer un dossier dans le home pour installer le serveur, le tutoriel se passe en ligne de commande.

CD ➡ permet de vous déplacer dans les dossier.

MKDIR ➡ permet de créer un dossier.

cd /home
mkdir cz
cd cz
mkdir steam01
cd steam01

une fois cela fait, vous êtes dans le dossier steam (ici steam01) !

Nous allons télécharger le fichier : »hldsupdatetool.bin » qui va nous permettre d’installer le serveur de jeux ! J’espère que vous êtes pas déjà fatigué 😉

WGET ➡ permet de télécharger un fichier.

wget http://storefront.steampowered.com/download/hldsupdatetool.bin

CHMOD ➡ permet de changer les droits.

Une fois téléchargé, nous allons rendre le fichier « hldsupdatetool.bin » exécutable !

chmod -cvR a+x hldsupdatetool.bin

Ensuite nous allons l’exécuter ! Sous linux pour exécuter un fichier en ligne de commande le ./nomfichier suffit, en oubliant pas qu’il ai les droits d’exécution.

./hldsupdatetool.bin

On va vous demander d’accepter et de taper la commande « yes », donc accepter et poursuivons l’installation !

Nous allons mettre a jour Steam!

RM ➡ permet de supprimer.

rm -rf ~/.steam
./steam -command update

Vous devriez obtenir ceci à la fin du téléchargement! : « Steam Linux Client updated , please retry the command. »
Cela signifie que tout es bon ! Si vous désirez vous pouvez retaper la dernière commande, mais je ne vois pas trop l’utilité.

Nous allons ensuite installer le jeu désiré (pour nous ce sera Condition Zero).Pour installer un autre jeux , remplacer dans la commande suivante, « czero » par le nom des jeux disponibles : « cstrike« , »czero« , « dmc« , « dod« , « ricochet« , « tfc » et « valve » ( les autres sont visible dans le Readme.txt)

Comme dit plus haut, nous allons installer Counter Strike Condition Zero

./steam -command update -game "czero" -dir .

Le téléchargement commence ! Allez donc fumer une autre clope ! :mrgreen: C’est parfois un peu long … Oubliez pas de sortir le chien ! Dès que le téléchargement est fini ,vous obtiendrez:

"HLDS installation up to date"

Nous allons créer les fichier que l’update oublie d’installer pour que l’installation soit propre !

mkdir valve/SAVE
mkdir platform
mkdir platform/SAVE

Ensuite , nous allons nous placer dans le dossier « czero »

cd czero
touch banned.cfg
touch listip.cfg
touch language.cfg

Enfin nous allons pouvoir lancer notre serveur de jeux ! Placer vous dans le dossier steam

cd /home/cz/steam01

On va écrire la commande de lancement, attention elle est un peu longue !

screen -dmS steam01 ./hlds_run -game czero +maxplayers 12 +map de_dust2_cz +port 27015 +sys_ticrate 1000

Votre serveur est lancé !!!!! 🙂 Je vous conseille de lancer votre serveur avec un autre utilisateur que le root!  pour des raisons de sécurité
Pour vous connecter à votre serveur il suffit de prendre l’ip de votre serveur et d’y rajouter le port XXX.XXX.XXX.XX:27015

RoboCar, la voiture du futur pour faire les courses de chez ZMP

La société ZMP présente sa nouvelle voiture pour une personne, truffé de gadjet. La RoboCar de ZMP met la technologie et la sécurité routière en avant, graçe à ses caméras, capteurs laser, bluetooth, wifi, 3G, GPS, etc .. et surtout son système informatique basé sur linux 😉 Ce monoplace électrique protège l’environnement avec un taux de 0% de CO2. Avec une longueur de 2,4 m et 1m de largeur, elle se faufile comme une petite souris en ville.  petite vidéo :

Vous avez de la chance ! :mrgreen: La RoboCar est commercialisé, pour l’instant seulement au japon au doux prix de 60 000 €, de quoi en refroidir plus d’un ! Cette voiture ayant l’air d’une moto/scooter avec un volant, comporte toute une arsenal au niveau sécurité routière. La Robocar arrive à se déplacer sans chauffeur avec une précision au centimètre près. Une autre petite vidéo d’un modèle réduit qui vous montre la protection envers les voitures ou les piétons qui désirent traverser.

Debian 6.0 « squeeze » released

Après 2 ans de développement continu, la nouvelle version de Debian, dénommée « squeeze » est désormais disponible !

Cette nouvelle version contient de nombreux logiciels mis à jour comme :
Linux 2.6.32 ;
GNOME 2.30 ;
KDE 4.4.5 ;
OpenOffice.org 3.2.1 ;
Iceweasel 3.5.16 (une version démarquée de Mozilla Firefox) ;
Icedove 3.0.11 (une version démarquée de Mozilla Thunderbird) ;
Et plus de 29 000 autres paquets prêts à l’emploi…

Logo Debian

Logo de la distribution GNU/Linux Debian

Debian est une organisation communautaire;  lancée en 1993 par Ian Murdock, qui a pour but le développement d’un système d’exploitation fondé exclusivement sur les logiciels libres.

Ce système d’exploitation, également dénommé Debian, unifie différents composants logiciels libres GNU. Il est ainsi porposé pour de très nombreuses architectures matérielles (Intel x86, AMD, PowerPC, ARM, Spark,  …).

Contrairement aux idées reçu Debian n’est pas seulement une distribution GNU/Linux. Il existe de très nombreuses variantes de Debian dont certaines ne se fondent pas sur le kernel Linux, mais sur d’autres tels que Le Hurd ou encore FreeBSD.
D’ailleurs, pour la première fois, Debian 6.0 est disponible en deux déclinaisons : GNU/Linux et GNU/kFreeBSD.

La liste complète des portages Debian est disponible sur le site officiel du projet Debian.
A l’occasion de la sortie de Squeeze, le site Debian a d’ailleurs connu lui aussi une cure de jouvence, après plus de 10 ans sans grande modification.

Debain 6.0 Squeeze

Un aperçu de Debian Squeeze